Durant cette période particulière de pandémie,nous vous invitons à participer à nos réunions sur place et par téléphone:

- Le mercredi à 20h : moment de prière et enseignement Biblique par téléphone uniquement

- Le dimanche  à  10h15 : culte de louange avec partage de la Cène et de La Parole sur place au 5 avenue Lamennais (salle Les Buissonnets) à Muzillac ou par téléphone.

Il vous suffit d'appeler la plateforme au: 01 48 50 50 80 suivi du code PIN:805 962 18#         (ne pas oublier le dièse #).

Si besoin de renseignements,ne pas hésiter à me téléphoner au 06 08 99 24 21;Dieu vous bénisse - Philippe Wauthier

 

L'équipe pastorale

20210808 95351

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pierre Raybois :  06 86 72 60 27

Philippe Wauthier : 06 08 99 24 21

Manuel Corsellis : 06 07 10  87 89

Ce que nous croyons

Par la grâce seule

L'homme ne peut pas mériter son salut auprès de Dieu, mais Dieu le lui offre gratuitement par amour. Ce qui rend l'homme capable d'aimer lui aussi. Ainsi, la valeur d'une personne ne dépend que de l'amour de Dieu, et non de ses qualités, ni de son mérite, ni de son statut social. Cette valeur repose sur le prix payé par le Christ (sa mort à la croix), pour le salut des âmes de tous les pécheurs. Épître aux Galates, chapitre 2, verset 20 : « J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. »

Seule la foi compte

Ce don se fait à l'occasion d'une rencontre personnelle avec Dieu, en Jésus-Christ. C'est cela la foi, non une doctrine ou une œuvre humaine. D'une personne à l'autre, elle peut surgir brusquement ou être le fruit d'un cheminement. Chacun la vit de manière particulière, comme sa réponse à la déclaration d'amour de Dieu.

Par l'Écriture seule

(A mettre en rapport avec le sacerdoce universel et l'éclairage indispensable du Saint Esprit)
Considérée comme porteuse de la parole de Dieu, la Bible est à la fois la seule autorité théologique et le seul guide, en dernière instance, pour la foi et la vie. Elle est éclairée par la prédication de ministres appelés par l'Église et formés par elle (mais le Saint-Esprit peut appeler d'autres prédicateurs que seulement ceux-ci). À travers les témoignages humains qu'elle transmet, elle dessine des principes de vie à partir desquels s'exerce la responsabilité personnelle de chacun.

Jésus Christ seul

Jésus Christ est le seul intermédiaire entre Dieu et l'humanité.

À Dieu seul la gloire

Il n'y a que Dieu qui soit sacré, divin ou absolu. Ainsi, aucune entreprise humaine ne peut prétendre avoir un caractère absolu, intangible ou universel, y compris la théologie. De plus, partant du principe que Dieu a donné la liberté aux hommes, nous sommes favorables à un système social qui respecte la pluralité et les libertés.

L'Église doit se réformer sans cesse

Les institutions ecclésiastiques sont des réalités humaines. Elles sont secondes. Elles peuvent se tromper, disait Luther. Ainsi, les Églises doivent sans cesse porter un regard critique sur leur propre fonctionnement et leur propre doctrine, à partir de la Bible.

Sacerdoce universel

Chaque baptisé est « prophète, prêtre et roi » sous la seule seigneurie du Christ. Chaque baptisé a une place de valeur identique, y compris les ministres (dont les pasteurs font partie). Issus d'études de théologie et reconnus par l'Église, ces derniers sont au service de la communauté pour l'annonce de la Parole de Dieu (prédication et sacrements) et les missions particulières qui en découlent.